Tué à Rhorm-el-Allem (Maroc), le 15 octobre 1917.
Sergent au 242e régiment d'infanterie.
« Malgré qu'il soit exempt par réforme de tout service
militaire, s'est engagé pour la durée de la campagne. S'est toujours signalé par son courage, son abnégation et son excellent esprit. A été gravement blessé à l'attaque de Petka et ne s'est laissé évacuer que sur l'ordre formel de ses chefs. »
« Réformé, engagé dès le début de la guerre, a gagné ses
galons aux champs de bataille de France et d'Orient, où il a été blessé. Venu récemment au front marocain, a dirigé au combat de Rhorm-el-Alem la défense de son secteur avec une bravoure admirable. A été tué glorieusement dans la nuit du 14 au 15 octobre [1917] à la tête de sa section, au cours d'un furieux corps à corps avec un adversaire fanatisé et supérieurement armé.
Modèle de héros, tombé en héros. »


Date:

None recorded.

Author:

None recorded.

Tags

No tags recorded for this item.

Citer ce document

“Eugène Berger (7 mars 1889-13 octobre 1917),” Bibliothèque numérique, consulté le 26 avril 2017, http://bibnum.enc.sorbonne.fr/histoire-enc/3108.

Item Identification #: